Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2013 6 02 /11 /novembre /2013 22:05

Le pitch : Damné par une sorcière qu’il a rejetée, Barnabas se voit transformé en vampire et obligé de passer deux siècles enfermés dans une tombe. Quand il parvient à en sortir, en 1972, le monde a bien changé. Mais sa famille reste sa famille…

 

Après le succès mondial d’Alice au pays des Merveilles, Tim Burton s’est offert une petite récréation avec cette adaptation d’une série télévisée quasi inconnue en France. Disons le tout de suite, ce n’est pas vraiment son meilleur film.

 

Non pas que le sujet ne soit pas bien choisi. Au contraire, le thème merveilleusement gothique semble tout indiqué à Tim Burton. Mais c’est surtout l’histoire qui n’est pas vraiment passionnante, avec une galerie de personnages haut en couleur mais insuffisamment exploités et des situations qui finissent par tourner en rond après un départ tonitruant.

 

Au départ, Dark Shadows est une série télévisée qui a compté plus de 1200 épisodes.  Très populaire aux USA, à la fin des années 60, j’avoue ne jamais en avoir entendu parler avant la sortie du film. Et chose surprenante, le personnage principal du film, Barnabas, n’apparaît dans la série télévisée qu’à partir du 211e épisode. D’ailleurs, les 70 premiers épisodes ne contenaient pas d’éléments fantastiques. (J’ai bien révisé, hein ?).

 

Du coup, d’un univers sans doute très riche, Burton a du faire des choix et s’axer sur les lignes les plus fortes. Et comme il hésite entre comédie traditionnelle et comédie macabre, le film avance souvent de manière bancale. Enfin, après un départ franchement génial, notamment le retour à la vie de Barnabas, d’une violence graphique très appréciable, le film va s’endormir quelque peu et ce qui aurait pu faire sa force, à savoir l’affrontement entre le vampire et celle qui lui a jeté ce sort funeste, n’a pas la pêche espérée.

 

Cependant, comme souvent chez les grands réalisateurs, Dark Shadows n’est pas un film raté. Il contient suffisamment de bons éléments pour être tout à fait regardable. La description de l’ambiance très seventies, Michelle Pfeiffer (que l’on n’avait pas vue dans un rôle pareil depuis…Batman le défi, du même Burton), le choc entre les habitudes de Barnabas et le XXeme siècle, des décors incroyables permettent de sauver le film. Enfin, l'investissement de chaque acteur et actrice (Eva Green excellente, Chloé Moretz qui confirme qu'elle peut tout jouer, des justicières dingues de Kick Ass à la toute jeune fille d'Hugo Cabret, en passant donc, ici, par l'ado en pleine révolte) permet de passer un bon moment.

 

Dark Shadows se laisse donc regarder gentiment, mais il ne restera pas franchement dans les annales. Son box-office mitigé ne lui laissera pas non plus l’occasion de se rattraper avec une séquelle. Quant à Burton, il fera nettement mieux en 2012 avec Frankenweenie. Comme s’il avait préféré s’axer sur ce projet très personnel que sur ce gros budget qui sentait pas mal la commande.

 

Dark Shadows (***)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Salla Obscursium Invocat
  • Salla Obscursium Invocat
  • : BO US, BO France, BO Mondial, chroniques ciné, Chroniques DVD..... Toujours sans concessions et politiquement incorrect !!
  • Contact

  • Dave
  • Enseignant, fan de cinéma et de métal, chanteur dans différents groupe de métal, collectionneur de tout ce qui touche à Star Wars... what else ?
  • Enseignant, fan de cinéma et de métal, chanteur dans différents groupe de métal, collectionneur de tout ce qui touche à Star Wars... what else ?

La côte

***** Chef d'oeuvre !!

**** Très bon, allez y vite !!

*** 1/2 * Entre le bon et très bon, quoi...

*** Un bon film

** Moyen, attendez la vidéo

* Comment ai-je pu aller voir ça ??

L'affiche du moment

Rogue One