Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 novembre 2013 6 16 /11 /novembre /2013 23:36

Depuis ce matin, je suis l'heureux propriétaire de la version longue du Hobbit en Blu-ray : 5 disques, 1 blu-ray pour le film, 2 dvd pour le film , 2 blu-ray pour les appendices.

 

Jackson est coutumier de ces éditions spéciales. Il l'avait fait pour Le seigneur des anneaux et pour King Kong. Il suffit juste d'être patient et se dire qu'on verra le film en vidéo presque un an après sa sortie, comme au bon vieux temps du Laserdisc.

 

Je suis patient et attendre 6 mois de plus pour revoir le film ne me fait pas peur. 

 

Par contre, dès que j'ai l'objet entre les mains, il devient difficile de ne pas me jeter sur mon lecteur, de lancer le vidéoprojecteur et de dévorer le film.

 

Pour Le Hobbit, un voyage inattendu, j'ai décidé, une fois n'est pas coutume, de regarder les bonus en premier et de réserver le film pour plus tard, disons décembre, quand le volet numéro 2 sera sur les écrans.

 

Allons-y donc pour un voyage de neuf heures !!

 

C'est le temps que durent les deux disques de bonus de cette édition. Et c'est donc le temps qu'il me faudra pour tout regarder.

 

Présenté par Peter Jackson, l'appendice n°7 (les 6 premiers sont bien entendu sur les 3 doubles disques du Seigneur des anneaux) met tout de suite dans l'ambiance : à l'image du film, le making of sera sérieux, varié et ne cachera rien.

 

On attaque donc d'entrée avec un long module de 48 minutes qui revient sur la préparation du film , préparation qui n'occulte pas le travail de Guillermo del Toro, qui aurait du faire cette nouvelle trilogie. On comprend mieux les raisons qui ont poussé le réalisateur de Pacifif Rim à abandonner, les réticences de Jackson à reprendre les rennes... Et puis tout s'emballe dès qu'il accepte cette décision et le film se lance enfin.

 

Du coup, un très long passage se focalise sur l'entraînement des nains, la préparation physique, les doublures... On mesure mieux l'implication d'une équipe énorme où chacun donnera le meilleur de soi même. Et même si l'ulcère du réalisateur va ralentir quelque peu la machine, le boulot entamé dès 2011 portera forcément ses fruits.

 

Ce long module se termine sur une cérémonie maori qui lance, enfin, le tournage...

 

(à suivre)

Le making of du Hobbit (Part 1)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Salla Obscursium Invocat
  • Salla Obscursium Invocat
  • : BO US, BO France, BO Mondial, chroniques ciné, Chroniques DVD..... Toujours sans concessions et politiquement incorrect !!
  • Contact

  • Dave
  • Enseignant, fan de cinéma et de métal, chanteur dans différents groupe de métal, collectionneur de tout ce qui touche à Star Wars... what else ?
  • Enseignant, fan de cinéma et de métal, chanteur dans différents groupe de métal, collectionneur de tout ce qui touche à Star Wars... what else ?

La côte

***** Chef d'oeuvre !!

**** Très bon, allez y vite !!

*** 1/2 * Entre le bon et très bon, quoi...

*** Un bon film

** Moyen, attendez la vidéo

* Comment ai-je pu aller voir ça ??

L'affiche du moment

Rogue One