Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2014 2 25 /02 /février /2014 19:24

Alors qu'il étudie en Angleterre, le jeune Jack Ryan est boulversé par les attentats du 11 septembre. Il décide alors de s'engager dans l'armée. Mais un accident d'hélicoptère va changer sa vie.

 

Alors que les romans de Tom Clancy ont déjà été porté 4 fois à l'écran (Octobre rouge, Jeux de Guerre, Danger immédiat, La somme de toutes les peurs), c'est vers du matériel quelque peu inédit que se tourne ce reboot, même si le début du film (l'engagement dans les Marines, l'accident, la rencontre avec sa femme) est en filligrane dans les tout premiers romans. Et c'est peut être là que pêche le film.

 

Mais n'allons pas trop vite en besogne. En ces temps où le rajeunissement des franchises est devenu une quasi-obsession (Star Trek, Spider-Man...), Ryan ne pouvait échapper à la règle. Harrison Ford est désormais trop vieux, Alec Baldwin a décidé d'abandonner la vie publique et Ben Affleck, malgré le succès de La somme de toutes les peurs, n'a jamais rempilé dans le rôle de l'analyste de la CIA le plus célèbre du monde. C'est d'ailleurs un peu dommage car le film, sorti en 2002, est remarquablement bien fait et se posait déjà comme un reboot.

 

C'est donc Chris Pine qui s'y colle et le choix de la Paramount est judicieux, puisqu'il fallait garder au personnage son côté quelque peu boyscout. Revenir à la source de l'histoire permet également  de remettre les pendules à zéro, même si la relation entre le maître (ici joué par Kevin Costner) et l'élève était déjà au centre de La somme de toutes les peurs. On reste donc en terrain connu, mais avec une approche différente.

 

Et c'est peut être ici que le film dérape quelque peu. En effet, Kenneth Brannagh propose non pas un thriller d'espionnage à la Tom Clancy, mais plutôt un décalque de Mission Impossible, avec vol de documents, manipulation de l'ennemi, suspens quand au fait de savoir si oui ou non le hold-up technologique va réussir.. Tout y est, y compris l'emploi d'une scène de ménage fictive pour mieux apâter le méchant (joué de main de maître par Brannagh en personne). Il est d'ailleurs intéressant de voir que l'évolution des rôles féminins dans cette série. Totalement absente dans Octobre rouge, victime dans Jeux de Guerre, de nouveau absente dans Danger Immédiat, la femme de Ryan n'a commencé à prendre un peu d'épaisseur que dans La somme. Mais, évolution de la société oblige (sans oublier le fait que le public féminin compte), le personnage incarné par Keira Knightley ne pouvait rester une belle plante. Elle participe beaucoup plus à l'histoire et à l'action, en contradiction cependant avec les romans. Jamais Ryan ne sert de son épouse pour parvenir à ses fins, ou alors de manière diplomatique quand il est président des Etats Unis (Sur ordre, Le tigre et le dragon).

 

Du coup, pendant une bonne heure, on a l'impression de regarder un autre film. Et il faut attendre la dernière demie-heure pour que l'univers Ryan revienne.

 

Attention, cela ne veut pas dire que les deux premiers tiers du film sont ratés (le suspens est bien mené et le manipulateur n'est pas forcément celui que l'on croit), mais force est de reconnaître qu'ils sont très éloignés de ce que l'on attend.

 

Le dernier acte a la bonne idée de ne pas faire dans la surenchère, ce qui aurait été très facile en ces temps où la moindre explosion dévaste une ville entière. La course-poursuite finale est admirablement bien filmée et les talents de Brannagh pour film l'action se confirment, après son excellent traitement sur le premier Thor.

 

Au final, The Ryan initiative est donc un excellent thriller d'action, même s'il décevra forcément quelque peu ceux qui ont dévoré les romans de Tom Clancy. Espérons que , en cas de poursuite de la franchise (les résultats mondiaux, sans être transcendants, sont suffisamment bons pour l'espérer), les scénaristes auront la bonne idée de se pencher dans tous les livres non encore exploités de l'écrivain, décédé l'année dernière.

The Ryan Initiative (****)

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Salla Obscursium Invocat
  • Salla Obscursium Invocat
  • : BO US, BO France, BO Mondial, chroniques ciné, Chroniques DVD..... Toujours sans concessions et politiquement incorrect !!
  • Contact

  • Dave
  • Enseignant, fan de cinéma et de métal, chanteur dans différents groupe de métal, collectionneur de tout ce qui touche à Star Wars... what else ?
  • Enseignant, fan de cinéma et de métal, chanteur dans différents groupe de métal, collectionneur de tout ce qui touche à Star Wars... what else ?

La côte

***** Chef d'oeuvre !!

**** Très bon, allez y vite !!

*** 1/2 * Entre le bon et très bon, quoi...

*** Un bon film

** Moyen, attendez la vidéo

* Comment ai-je pu aller voir ça ??

L'affiche du moment

Rogue One