Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2015 6 21 /02 /février /2015 08:34

Si l'an dernier, on avait pu croire à un sursaut avec les 5 Césars de Guillaume, les garçons à table, le cru 2015 est retombé dans ses travers les plus navrants .

 

A savoir :

 

Une cérémonie chiantissime au possible, introduit par un Dany Boon qui n'a toujours pas digéré le camouflet des Chtis et qui tentait de régler ses comptes de manière comique, sauf que ce n'était pas vraiment drôle. Après on a eu droit à des discours de remerciement interminables où chacun s'autocongratulait dans une ambiance M'as tu vu.

 

Un palmarès qui a choisi de récompenser non pas les meilleurs films de l'année (ceux ci se sont contentés de hochet comme le meilleur espoir féminin pour La famille Bélier , les meilleurs décors pour La belle et la bête ou le meilleur second rôle masculin pour Hyppocrate) mais les films que la critique parisienne et bobo (pléonasme) avait décidé qu'il le serait avant même sa sortie. Ainsi, 7 Césars pour Timbuktu (dont Meilleur film et réalisateur) et 3 pour les combattants, deux films qui ont été des flops en salle. 

 

Un césar d'honneur pour un Sean Penn visiblement à côté de la plaque et dont le discours de Marion Cottillard lui a valu une volée de quolibet sur Twitter. Là aussi, on ne peut que s'étonner des critiques délirantes envers l'actrice hier soir qui n'a pas été plus pénible que les autres. Mais comme elle a du succès.

 

Honnêtement, j'ai tenu jusque là, après j'ai décroché.  

 

Le César comique revient à Mommy, meilleur film étranger. Et puis, une fin de cérémonie à nouveau interminable ou chaque tweet soulignait ce côté "On n'en aura jamais fini". Il est vrai que ce type de Palmarès pourrait être décerné en une heure top chrono.

 

A noter que les deux Yves St Laurent ont du se contenter de 2 Césars (Meilleur acteur pour une version, Meilleurs costumes pour l'autre). Comme quoi, il n'était pas la peine de faire deux biopics pour un tel résultat.

 

L'un des rares César vraiment mérité était celui de Minuscule, meilleur film d'animation. D'un autre côté, vu que Souvenirs de Marnie n'était pas nominé...

 

En résumé, une Cérémonie égale à elle même, totalement inutile et qui continue à creuser le fossé entre public et critique !

 

Mais bon, il faut bien que la grande famille du cinéma français se regarde le nombril de temps en temps.

Partager cet article

Repost 0
Published by Dave - dans Palmarès
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Salla Obscursium Invocat
  • Salla Obscursium Invocat
  • : BO US, BO France, BO Mondial, chroniques ciné, Chroniques DVD..... Toujours sans concessions et politiquement incorrect !!
  • Contact

  • Dave
  • Enseignant, fan de cinéma et de métal, chanteur dans différents groupe de métal, collectionneur de tout ce qui touche à Star Wars... what else ?
  • Enseignant, fan de cinéma et de métal, chanteur dans différents groupe de métal, collectionneur de tout ce qui touche à Star Wars... what else ?

La côte

***** Chef d'oeuvre !!

**** Très bon, allez y vite !!

*** 1/2 * Entre le bon et très bon, quoi...

*** Un bon film

** Moyen, attendez la vidéo

* Comment ai-je pu aller voir ça ??

L'affiche du moment

Rogue One