Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 mars 2018 1 05 /03 /mars /2018 08:25
Oscars 2018, le palmarès

Depuis quelques années, les Oscars avaient la fâcheuse habitude de singer les Césars (un comble) en privilégiant non pas les films de cinéma, mais en récompensant le politiquement correct ou les films "engagés" ! Tant pis pour les amateurs de cinéma qui voyaient des chefs d'oeuvres comme Interstellar se contenter de récompenses techniques et dont l'ambition était tout simplement mise de côté.

 

Cette année, on a eu droit à un mix des deux avec un palmarès qui a certes mis Spielberg une fois de plus sur la touche ou qui a réservé à Dunkerque uniquement le côté technique, tout en snobant Star Wars comme au bon vieux temps de la prélogie.

 

Mais en récompensant 4 fois La forme de l'eau (meilleur film, réalisateur, musique et décors), l'académie a fait preuve d'un peu plus d'audace que ces dernières années. D'une part parce qu'un film où une femme tombe amoureuse d'une créature amphibie n'est pas vraiment commun et que d'autre part, son réalisateur , Guillermo del Toro est un vrai dingue de cinéma de genre et pas un opportuniste. Alors, même si La forme de l'eau divise ses fans (certains n'y ont pas vraiment vu son meilleur film alors que pour d'autres, il dépasse Le labyrinthe de Pan), le réalisateur mexicain obtient enfin une récompense digne de son talent. Mais soyons honnête, Dunkerque ou Blade Runner 2049 méritaient tout autant, si ce n'est plus, l'Oscar du meilleur film.

 

Au rayon surprise, Three Billboards que l'on annonçait comme le grand gagnant, scandale Weinstein oblige (ce qui, à mon sens, était ridicule : on ne rattrape pas des années d'oppression sur les femmes à Hollywood en récompensant un film où l'héroïne est une femme) repart avec deux Oscars seulement (Meilleure actrice, meilleur second rôle masculin).

 

Gary Goldman a logiquement obtenu celui du meilleur rôle masculin, montrant que se déguiser en personnage historique est la meilleure façon d'être récompensé. A ce petit jeu, je pense que Tom Hanks, magistral dans Sully, l'aurait plus mérité.

 

Logique aussi l'Oscar pour Coco, Pixar restant le seul studio d'animation à penser ses films autrement que comme des machines à cash.

 

Et puis, et je vais peut être en faire hurler, mais les meilleurs effets visuels pour Blade Runner 2049, au dépend des Derniers Jedi ne me scandalisent pas. En effet, si l'Episode VIII est une perfection technique impressionnante, le travail sur le film de Dennis de Villeneuve est plus novateur, avec une ambition inédite et une poésie rare. La photographie a également récompensé le film ce qui, là aussi est d'une logique implacable.

 

Quant à Dunkerque, son hallucinant travail sur le son et surtout son montage lui offre 3 Oscars, mais on peut vraiment se demander quand est-ce que l'académie se rendront compte que Christopher Nolan est l'un des rares génies en activité, un cinéaste de la stature d'un Cameron ou d'un Spielberg ? L'ambition démesurée de tous ses films, sa volonté de repousser les limites du cinéma total et son refus des compromissions scénaristiques sont elles trop complexes à comprendre pour Hollywood ?

 

Notez qu'il faut descendre à la 13e place du top US 2017 pour voir un film récompensé, à savoir Coco. Les blockbusters du top 10 n'ont pas convaincu l'Académie .

 

 

Meilleur Film : La Forme de l’Eau

 

Meilleur Réalisateur : Guillermo del Toro (La Forme de l’Eau)

 

Meilleure Actrice : Frances McDormand (3 Billboards, Les Panneaux de la vengeance)

 

Meilleur acteur : Gary Oldman (Les Heures sombres)

 

Meilleure actrice dans un second rôle : Allison Janney (Moi, Tonya)

 

Meilleur acteur dans un second rôle : Sam Rockwell (3 Billboards, Les Panneaux de la vengeance)

 

Meilleur scénario original : Get Out (Jordan Peele)

 

Meilleur scénario adapté : Call Me By Your Name (James Ivory)

 

Meilleur film d’animation : Coco

 

Meilleur film étranger : Une femme fantastique (Chili)

 

Meilleur film documentaire : Icare

 

Meilleure musique : Alexandre Desplat (La Forme de l’eau)

 

Meilleure chanson : “Remember Me” (Coco)

 

Meilleure photographie : Roger Deakins (Blade Runner 2049)

 

Meilleurs décors : La Forme de l’eau

 

Meilleurs costumes : Phantom Thread

 

Meilleurs maquillages et coiffures : Les Heures sombres

 

Meilleur montage : Dunkerque

 

Meilleur montage son : Dunkerque

 

Meilleur mixage son : Dunkerque

 

Meilleurs effets visuels : Blade Runner 2049

 

Meilleur court métrage : The Silent Child

 

Meilleur court métrage d’animation : Dear Basketball

 

Meilleur court métrage documentaire : Heaven is a Traffic Jam on the 105

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Salla Obscursium Invocat
  • : BO US, BO France, BO Mondial, chroniques ciné, Chroniques DVD..... Toujours sans concessions et politiquement incorrect !!
  • Contact

  • Dave
  • Enseignant, fan de cinéma et de métal, chanteur dans différents groupe de métal, collectionneur de tout ce qui touche à Star Wars... what else ?
  • Enseignant, fan de cinéma et de métal, chanteur dans différents groupe de métal, collectionneur de tout ce qui touche à Star Wars... what else ?

La côte

***** Chef d'oeuvre !!

**** Très bon, allez y vite !!

*** 1/2 * Entre le bon et très bon, quoi...

*** Un bon film

** Moyen, attendez la vidéo

* Comment ai-je pu aller voir ça ??

L'affiche du moment