Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 février 2013 7 17 /02 /février /2013 15:45

clonewars3L’épisode 11 nous plonge directement dans une furieuse bataille spatiale entre la République et les Séparatistes. Et dans ce combat, il y a celui qui va opposer Ventress à Obi Wan et Anakin. Mais Ventress, trahi par Dooku, va survivre à ce duel et retourner sur sa planète natale. On plonge alors dans le passé de Ventress, apprendre qu’elle fut jadis une Jedi et que la mort de son maître l’emmena sur le chemin du côté obscur. Guérie, la Sith déchue va chercher à assassiner Dooku avec l’aide de ses sœurs. Ce sera un nouvel échec et elle va devoir patienter pour assouvir sa vengeance.

 

C’est dans l’épisode suivant que Ventress va trouver la personne qui sera la voie de sa vengeance. Elle ira le chercher dans la tribu où, des années auparavant, Dark Sidious, recruta Dark Maul, le fabuleux guerrier Sith trop vite disparu dans La menace Fantôme (une décision de Lucas que j’avoue n’avoir jamais compris. Ce personnage avait un potentiel extraordinaire). Après une série d’épreuve extrêmement impressionnantes et bien mises en scènes – l’animation atteint des sommets – Ventress va trouver le guerrier le plus apte à servir ses plans : Savage. Après que ses sœurs l’aient rendu encore plus fort avec leur magie, ce dernier est envoyé au côté de Dooku afin qu’il devienne son nouvel apprenti. Rapidement, Savage va prouver sa puissance et sa brutalité en massacrant un petit détachement de la République sur un avant-poste lointain et en tuant les deux Jedis dévolus à sa protection.

 

Le 13e épisode voit donc Savage commencer sa formation Sith auprès de Dooku, dans une série de scènes qui rappellent quelque peu l’entraînement de Luke sur Dagoba. Dans le même temps, Anakin et Obi-Wan recherchent Savage et le combattent sur Toydarian, mais y ne parviennent pas à l’empêcher de tuer le roi ailé de cette planète (celle dont est originaire Watoo). Revenu vers son maître, Savage voit se réveiller sa « programmation » et il va tenter d’assassiner Dooku avec l’aide de Ventress. Si le complot échoue, Dooku étant d’une classe franchement supérieure, la fin très ouverte de l’épisode laisse prévoir que Savage reviendra rapidement…

 

Après ces 3 épisodes très intenses, il fallait bien laisser reposer quelque peu l’action. Arrivent donc 20 minutes très étranges où Obi-Wan, Anakin et Ashoka vont se retrouver dans un univers étrange, où ils vont entrevoir leur futur. Ashoka sera mis en garde par une version plus âgée d’elle-même qui estime qu’Anakin a semé en elle les germes du côté obscur. Quant à l’élu, comme l’appellent les habitants de ce monde (un père et ses deux enfants, l’une penchant vers le bien, l’autre vers le mal), son destin tragique lui est montré, mais Anakin va préférer repartir dans le monde réel plutôt que d’équilibrer la force dans cet univers hors du temps. Si le côté mystique est appréciable, la lenteur de l’épisode est plutôt rébarbative.

 

Heureusement, les deux épisodes suivants, qui constituent la suite de cette histoire, ont bien plus de mordant. Le trio Jedi va assister à la terrible lutte entre le bien et le mal, entre le père et ses deux enfants et le triomphe de ce dernier. Triomphe apparent, mais qui va dévoiler à Anakin un aperçu de son terrible destin, de sa transformation en Dark Vador. Et même si cet aperçu sera finalement effacé par le père et que, au final, Anakin parviendra à rétablir l’équilibre dans ce monde, le doute va s’insinuer dans son esprit. Les dernières images de cet épisode pourraient même laisser à penser que tout ceci ne fut qu’un rêve.

 

En misant sur le côté mystique de la Force et en abandonnant provisoirement la guerre des Clones, la série prend donc un virage risqué sur ce disque, pas totalement maîtrisé d’ailleurs. Mais elle permet d’établir des liens plus important avec La revanche des Sith. L’apparition de Qui-Gon Jin à Anakin montre d’ailleurs que ce le maître d’Obi-Wan est toujours certain d’avoir fait le bon choix. Et l’on sait à la fin du Retour du Jedi qu’il avait raison, même si le chemin qu’Anakin a dû emprunter était un chemin de souffrance !

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Salla Obscursium Invocat
  • : BO US, BO France, BO Mondial, chroniques ciné, Chroniques DVD..... Toujours sans concessions et politiquement incorrect !!
  • Contact

  • Dave
  • Enseignant, fan de cinéma et de métal, chanteur dans différents groupe de métal, collectionneur de tout ce qui touche à Star Wars... what else ?
  • Enseignant, fan de cinéma et de métal, chanteur dans différents groupe de métal, collectionneur de tout ce qui touche à Star Wars... what else ?

La côte

***** Chef d'oeuvre !!

**** Très bon, allez y vite !!

*** 1/2 * Entre le bon et très bon, quoi...

*** Un bon film

** Moyen, attendez la vidéo

* Comment ai-je pu aller voir ça ??

L'affiche du moment