Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
24 janvier 2017 2 24 /01 /janvier /2017 21:32

14 nominations aux Oscars pour La La Land ! Autant dire que le film part largement favori pour être le grand grand gagnant de cette année.

 

Maintenant, et sans occulter les qualités du film (les très larges extraits que j'ai vus en VO sont franchement bien), La La Land a-t-il la carrure d'un Titanic ou d'un Ben Hur (la version de 1959) pour égaler leur nombre de nominations ?

 

Depuis quelques temps, les Oscars se la jouent quelque peu à l'européenne , snobant les films à grand spectacle et préférant les films dit "indépendants" .

 

Ainsi Spotlight en 2016 éclipsa Seul sur Mars, Le pont des espions ou Mad Max Fury Road.

 

En 2015, Birman l'emporte devant American Sniper !

 

En 2014, 12 years a slave, certes un beau film sur l'esclavage, battait Gravity !

 

En 2013, le très bon Argo battait le supérieur Django Unchained....

 

Et même en 2012, si on pouvait faire un cocorico pour The Artist, pouvait-on vraiment dire que le film muet de Jean Dujardin était au dessus de La couleur des sentiments ou Lincoln.

 

Tout ceci n'a de toute façon que peu d'importance. La La Land est un succès public et si triomphe aux Oscars il y a, on pourra au moins dire, à la différence des Césars, que c'est un vrai bon film qui l'emporte, même si j'incline à penser que 14 nominations, ça fait vraiment beaucoup surtout dans une année où il y a eu des films comme Premier Contact, Le monde de Dory ou Steve Jobs.

Partager cet article
Repost0
29 février 2016 1 29 /02 /février /2016 06:56

Commençons par l'évidence ! Les films présentés aux Oscars 2016 avaient un autre calibre que ceux des Césars. The Revenant, Seul sur Mars, Mad Max, Star Wars, Vice-Versa .... Il n'y a vraiment pas photo.

 

L'édition 2016 a permis de réparer une injustice : Leonardo di Caprio a enfin eu l'Oscar, et cela 19 ans après son explosion dans Titanic (où il ne fut même pas nominé). Dommage pour Matt Damon qui avait produit une prestatation, à mon avis, meilleure dans Seul sur Mars. Mais il faut bien un vainqueur. 

The Revenant obtient également l'Oscar de la réalisation.

 

Il y a eu quelques surprises cependant. Meilleur film pour Spotlight au nez et à la barbe de Seul sur Mars, Mad Max et The Revenant, franchement on ne s'y attendait pas. Mais l'aspect politique a joué : cette dénonciation d'une vaste affaire de pédophilie dans l'église catholique américaine a donc été préférée à des films moins "polémiques". Spotlight a aussi obtenu l'Oscar du scénario original (celui du meilleur scénario adapté est allé à Le casse du siècle).

 

Jennifer Lawrence, elle, a été battue par Brie Larson dans The Room pour l'Oscar de la meilleure actrice.

 

Petite surprise aussi : Mark Rylance, impeccable dans Le pont des espions, a été préféré à Stallone, Mark Buffalo, Tom Hardy ou Christian Bale. Le film de Spielberg méritait plus, mais c'est tout de même une belle reconnaissance.

 

Le meilleur second rôle féminin est pour Alicia Wiklander dans The Danish Girl, là aussi, un film au propos très politique (l'histoire de la première personne a avoir fait une opération pour changer de sexe). Kate Winslet était nominée pour Steve Jobs.

 

Le meilleur dessin animé est, logiquement, Vice-Versa. Mais Souvenirs de Marnie aurait pu prétendre à la statuette également.

 

Niveau technique, Star Wars - Episode VII n'a reçu aucune récompense, pas même les effets visuels qui sont allés  Ex-Machina. Là, je pense que l'académie a commis une sacré bourde. Rappelons que la prélogie n'avait gagné aucun Oscar également.

 

En fait,  le grand vainqueur technique c'est Mad Max : Costume, montage, maquillage, production, mixage et son. Gorges Miller n'a pas loupé son retour.

 

Enfin, la meilleure musique récompense Ennio Morricone pour les 12 salopards tandis que la Meilleure chanson est celle de SPECTRE.

 

Bref, on le voit un Palmarès pas si attendu que cela, avec son lot de surprises et d'injustices. Mais quand même un très grand cran au dessus de nos tristes Césars !

 

 

Partager cet article
Repost0
27 février 2016 6 27 /02 /février /2016 13:16

Pour ceux qui s'intéressent à cette cérémonie nationaliste... On rappelle quand même que l'an dernier sont sortis en France Seul sur Mars, Vice-Versa, American Sniper, Mad Max Fury Road... Mais comme les Césars ne récompensent QUE les films français (à la différence des Oscars, nettement moins sectaires), on se retrouve avec un palmarès triste comme un jour sans pain.

 

Meilleur film : FATIMA de Philippe Faucon

Meilleur réalisateur : Arnaud Desplechin pour TROIS SOUVENIRS DE MA JEUNESSE

Meilleur acteur : Vincent Lindon pour LA LOI DU MARCHE

Meilleure actrice : Catherine Frot pour MARGUERITE

Meilleur acteur dans un second rôle : Benoît Magimel pour LA TETE HAUTE

Meilleure actrice dans un second rôle : Sidse Babett Knudsen pour L’HERMINE

Meilleur espoir masculin : Rod Paradot pour LA TETE HAUTE

Meilleur espoir féminin : Zita Hanrot pour FATIMA

Meilleur scénario original : MUSTANG – Deniz Gamze Ergüven et Alice Winocour

Meilleure adaptation : FATIMA – Philippe Faucon adapté de Prière à la lune de Fatima Elayoubi

Meilleurs décors : MARGUERITE – Martin Kurel

Meilleurs costumes : MARGUERITE – Pierre-Jean Larroque

Meilleure photographie : VALLEY OF LOVE – Christophe Offenstein

Meilleur montage : MUSTANG – Mathilde Van de Moortel

Meilleur son : MARGUERITE – François Musy et Gabriel Hafner

Meilleure musique : MUSTANG – Warren Ellis

Meilleur premier film : MUSTANG de Deniz Gamze Ergüven

Meilleur film d’animation : LE PETIT PRINCE de Mark Osborne

Meilleur film documentaire : DEMAIN de Cyril Dion et Mélanie Laurent

Meilleur film étranger : BIRDMAN d’Alejandro González Iñárritu

Meilleur court métrage : LA CONTRE-ALLEE de Cécile Ducrocq

Meilleur court métrage d’animation : LE REPAS DOMINICAL de Céline Devaux

César d’honneur : #Michael Douglas

Partager cet article
Repost0
16 janvier 2016 6 16 /01 /janvier /2016 14:08

Comme tous les ans, la liste des nominations contient son lot de surprise, de choses attendues et d'oublis scandaleux ! On ne va pas s'en plaindre puisque de  toutes façons, chacun à sa liste à soi dans sa tête, donc.

 

The Revenant truste la liste avec pas moins de 12 nominations, dont celle du meilleur acteur pour Léonardo di Caprio. Sachant que l'acteur n'a jamais rapporté la statuette (il n'avait même pas été nominé pour Titanic), j'ai bien peur que cette série noire continue. Mon pronostic ? Matt Damon, fabuleux dans The Martian.

 

Mad Max Fury Road s'en sort plutôt bien aussi avec 10 nominations et pas que dans les catégories techniques ! Meilleur film, meilleur réalisateur , cela vous pose là, non ?

 

Enfin, le 3e larron du trio est Seul sur Mars avec 7 nominations, mais pas celle du meilleur réalisateur. En dehors des Oscars techniques, le film de Ridley Scott boxe tout de même dans les catégories Film et acteur principal.

 

Du coup, Le pont des Espions est un peu le "perdant" de ces nominations. Ok pour le Meilleur film, pas ni acteur principal (Tom Hanks est pourtant exceptionnel) ni réalisateur pour Steven Spielberg ! J'ai un peu l'impression que comme pour Scott, Hollywood banalise désormais le talent des génies qu'elle abrite.

 

Le réveil de la force, sans surprise, ne concourt que dans les catégories techniques. Il est vrai que cet épisode VII n'a pas la force des Meilleurs films nominés. Dans la catégorie Meilleurs effets visuels, il est opposé à Seul sur Mars, Mad Max, Ex Machina et The Revenant. La dernière fois qu'un Star Wars a obtenu cet Oscar, c'était pour Le retour du Jedi  ! La revanche des Sith ne fut même pas nominée.

 

Sinon, citons la nomination "habituelle" de Jennifer Lawrence (Joy), celle de Tom Hardy , non pas pour Mad Max, mais le second rôle pour The Revenant où il sera opposé à Sly (Creed).

 

Vice-Versa est très logiquement nominé pour le meilleur film d'animation. Son seul concurrent sérieux est When Manie was here, mais je ne vois pas comment le dernier chef d'oeuvre de Pixar pourrait repartir sans la statuette.

 

Les nominations complètes ici !!

Partager cet article
Repost0
11 janvier 2016 1 11 /01 /janvier /2016 09:59
The Martian double Golden Globes

Passons sur la distinction bizzaroïde entre film dramatique et comédie, faite uniquement pour récompenser deux films différents (donc augmenter les récompenses). Du coup Seul sur Mars était nommé dans la catégorie "Comédie". Je n'ai pas le souvenir d'avoir hurlé de rire à gorge déployé en voyant les mésaventures de Matt Damon sur la planète rouge, mais bon...

 

Plus sérieusement, Ridley Scott a obtenu le Golden globe du meilleur réalisateur de comédie avec son odyssée martienne tandis que Matt Damon obtenait logiquement celle du meilleur acteur. Il est vrai que sa performance est exceptionnelle et couronne une déjà très riche carrière.

 

Du côté des drames, c'est The Revenant qui était à la fête : meilleur réalisateur pour Alejandro innàrittu (un an après son Oscar pour Birdman) et meilleur acteur pour Léonardo di Caprio ! L'acteur va-t-il enfin transformer l'essai en Oscar ? Car, on a peine à le croire, le Jack Dawnson de James Cameron n'a jamais décroché le graal suprème !!

 

Jenifer Lawrence a obtenu son 3e Golden Globes, pour Joy tandis que Sylverster Stallone obtenait le meilleur second rôle masculin pour Creed. La dernière fois que Sly avait obtenu un prix c'était en 1977 pour Rocky. La boucle est bouclée.

 

A noter que Le pont des espions n'a eu droit à...rien du tout ! Et que Games of Throne a été battu par Mister Robot dans la catégorie Séries télévisées.

 

Quentin Tarantino ne voit son 8 Salopards uniquement récompensé pour la musique d'Ennio Morricone.

 

Enfin, la meilleure actrice dans un drame est  Brie Larson pour The Room. 

 

Denzel Washington a reçu un Golden Globes pour l'ensemble de sa carrière !

Partager cet article
Repost0
23 février 2015 1 23 /02 /février /2015 06:40

Après les Césars, les Oscars. Bon comme d'habitude, la cérémonie était bien meilleure, plus rythmée et surtout moins prétentieuse. 

 

Par contre, il est dommage que l'académie américaine emprunte désormais le chemin de la française, à savoir écarter les meilleurs films pour ne leur laisser que des Oscars techniques. Ainsi, Interstellar ou American Sniper repartent juste avec les effets visuels pour le chef d'oeuvre de Chris Nolan et le son pour celui de Clint Eastwood ! Il est vrai que le tout Hollywood a détesté American Sniper, jugé film fascisant et n'a pas compris Interstellar, jugé trop cérébral...

 

Par contre, en absence de film Pixar, c'est Big Hero 6 qui l'emporte. Disney règne donc toujours sur l'animation.

 

Notez que les "frenchies" en lice sont repartis bredouille : Marion Cottillard et Timbuktu n'ont rien obtenu.

Le palmarès complet

Meilleur film: "Birdman"


Meilleur réalisateur: Alejandro González Iñárritu, "Birdman"

Meilleure actrice: Julianne Moore, "Still Alice"
Meilleur acteur: Eddie Redmayne, "Une merveilleuse histoire du temps"

Meilleur acteur second rôle: J.K. Simmons, "Whiplash" 
Meilleur actrice second rôle: Patricia Arquette, "Boyhood"

Meilleur film en langue étrangère: "Ida" (Pologne)

Meilleur film d'animation: "Les nouveaux héros"

Meilleure photographie: Emmanuel Lubezki, "Birdman"
Meilleurs costumes: "The Grand Budapest Hotel"
Meilleurs maquillages et coiffures: "The Grand Budapest Hotel"

Meilleure direction artistique: "The Grand Budapest Hotel"

Meilleur court métrage documentaire: "Crisis Hotline: Veterans Press 1"
Meilleur court métrage de fiction: "The Phone Call"
Meilleur court métrage d'animation: "Festin"

Meilleur mixage sonore: "Whiplash"
Meilleur montage sonore: "American Sniper"
Meilleurs effets spéciaux: "Interstellar"
Meilleur montage: Tom Cross, "Whiplash"

Meilleur documentaire: "Citizenfour"

Meilleure chanson: Glory, "Selma"
Meilleure bande originale: Alexandre Desplat, "The Grand Budapest Hotel"

Meilleur scénario original: "Birdman"
Meilleur scénario adapté: "The Imitation Game"

Partager cet article
Repost0
21 février 2015 6 21 /02 /février /2015 08:34

Si l'an dernier, on avait pu croire à un sursaut avec les 5 Césars de Guillaume, les garçons à table, le cru 2015 est retombé dans ses travers les plus navrants .

 

A savoir :

 

Une cérémonie chiantissime au possible, introduit par un Dany Boon qui n'a toujours pas digéré le camouflet des Chtis et qui tentait de régler ses comptes de manière comique, sauf que ce n'était pas vraiment drôle. Après on a eu droit à des discours de remerciement interminables où chacun s'autocongratulait dans une ambiance M'as tu vu.

 

Un palmarès qui a choisi de récompenser non pas les meilleurs films de l'année (ceux ci se sont contentés de hochet comme le meilleur espoir féminin pour La famille Bélier , les meilleurs décors pour La belle et la bête ou le meilleur second rôle masculin pour Hyppocrate) mais les films que la critique parisienne et bobo (pléonasme) avait décidé qu'il le serait avant même sa sortie. Ainsi, 7 Césars pour Timbuktu (dont Meilleur film et réalisateur) et 3 pour les combattants, deux films qui ont été des flops en salle. 

 

Un césar d'honneur pour un Sean Penn visiblement à côté de la plaque et dont le discours de Marion Cottillard lui a valu une volée de quolibet sur Twitter. Là aussi, on ne peut que s'étonner des critiques délirantes envers l'actrice hier soir qui n'a pas été plus pénible que les autres. Mais comme elle a du succès.

 

Honnêtement, j'ai tenu jusque là, après j'ai décroché.  

 

Le César comique revient à Mommy, meilleur film étranger. Et puis, une fin de cérémonie à nouveau interminable ou chaque tweet soulignait ce côté "On n'en aura jamais fini". Il est vrai que ce type de Palmarès pourrait être décerné en une heure top chrono.

 

A noter que les deux Yves St Laurent ont du se contenter de 2 Césars (Meilleur acteur pour une version, Meilleurs costumes pour l'autre). Comme quoi, il n'était pas la peine de faire deux biopics pour un tel résultat.

 

L'un des rares César vraiment mérité était celui de Minuscule, meilleur film d'animation. D'un autre côté, vu que Souvenirs de Marnie n'était pas nominé...

 

En résumé, une Cérémonie égale à elle même, totalement inutile et qui continue à creuser le fossé entre public et critique !

 

Mais bon, il faut bien que la grande famille du cinéma français se regarde le nombril de temps en temps.

Partager cet article
Repost0
1 mars 2014 6 01 /03 /mars /2014 09:54

J'avoue avoir suivi une partie de la cérémonie des Césars via Twitter. Et le moins que l'on puisse dire c'est que, pour une fois, les professionnels n'ont pas suivi la tendance bobo du moment !

 

Ainsi le navet La vie d'Adèle, qu'on annonçait comme le grrrrrrrannnnnd vainqueur se contente du César du meilleur espoir féminin. C'est déjà trop, mais il fallait bien sauver la face ! Pour mémoire, si ce film annoncé comme militant, mais ayant surtout servi à son réalisateur pour se rincer l'oeil, a dépassé le million d'entrées, c'est surtout à cause des milliers de places distribuées dans les lycées... Lutter contre l'homophobie est une chose noble, le faire en commettant de tels films l'est nettement moins.

 

Du coup, à la surprise générale, c'est Les garçons et Guillaume à table qui raffle la mise avec 5 Césars dont les plus importants Meilleurs acteur et Meilleur film ! Pour la dernière catégorie, vue que les films les plus importants de 2013 (Gravity, Oblivion, Smaug) n'étaient pas là, la concurrence n'était pas bien forte ! Hé oui, en France, on ne nomine que les films français. Alors qu'aux USA, on nomine tous les films, quelque soit leur nationalité ! C'est sans doute cela l'exeption culturelle : ne pas prendre de risque au cas où !!

 

Il faut également ajouter le césar de la meilleure adaptation, du meilleur montage et du meilleur premier film (un peu débile, cette doublette, mais bon).

 

Sachant que Guillaume, les garçons à table a été vu par plus de 2,5 millions de spectateurs (et sans place gratos), on peut dire que, pour une fois, le choix du public a été ratifié.

 

Concernant les Césars mérités, celui de Sandrine Kimberlain l'est sans aucun doute pour son rôle dans 9 mois, idem pour Le chemin de l'école (meilleur documentaire).

 

Les meilleurs décors pour L'écume des jours et les costumes pour Renoir, là aussi, c'est très logique.

 

Par contre, on m'expliquera pourquoi Frozen n'a pas eu le César du meilleur d'animation ? En fait, on me souffle que Frozen n'est qu'un sous-produit impérialiste, ne pouvait donc pas concourir avec les chefs d'oeuvre Made in Gaule et qu'il devra se contenter d'une récompense à 2 balles, un certain Oscar ! Tout est clair, finalement !

 

Enfin, l'amateur de petites filles, Roman Polanski, a obtenu le César du meilleur réalisateur ! Cela me dégoute toujours autant de voir cette ordure récompensée ! Il est vrai que dans le milieu artistique, la morale n'est pas une matière principale. 

 

Parmi les perles que j'ai relevé sur Twitter, certains spectateurs se sont étonnés que dans l'hommage à Scarlett Johanson, il y ait eut des extraits de Avengers et The Island ! Cela prouve bien que les ignares pullulent vu que la belle actrice a joué dans les deux films. Mais allez expliquer celà à des gens qui pensent que La vie d'Adèle a été victime d'un holp-up !

 

Mention spéciale à Julie Gayet qui, malgré le forcing présidentiel, est reparti bredouille ! Elle pourra toujours se consoler avec Gras du bide 1er, vu que , dans notre pays également, pour les bobos du cinéma français, coucher avec un président alors qu'il ait déjà en couple est tout à fait normal !!

Césars : Guillaume lamine Adèle
Partager cet article
Repost0
14 janvier 2014 2 14 /01 /janvier /2014 06:34

Pas de grosses surprises, si ce n'est que 12 years a slave n'a remporté qu'un seul trophée, celui du meilleur film dramatique (ce qui est déjà pas mal) alors qu'il était nomminé 7 fois.

 

Alfonso Cuaron a logiquement été récompensé pour Gravity, mais pas Sandra Bullocks. Léonardo di Caprio l'est dans la catégorie Acteur de comédie (il faudra qu'on m'explique, Le loup de Wall Street ne me semblait pas être un truc où l'on rigole à gorge déployée) et La reine des neiges est tout aussi logiquement meilleur film d'animation.

 

Quand à la vie d'Adèle, il repart logiquement bredouille. Et comme je l'ai écrit hier, tant mieux !!

 

Le palmarès

Meilleur film dramatique :
12 Years A Slave (Steve McQueen)

Meilleure comédie ou comédie musicale :
American Bluff (David O. Russell)

Meilleur actrice dans un drame :
Cate Blanchett dans Blue Jasmine

Meilleur acteur dans un drame :
Matthew McConaughey dans Dallas Buyers Club

Meilleure actrice dans une comédie ou comédie musicale :
Amy Adams dans American Bluff

Meilleure acteur dans une comédie ou comédie musicale :
Leonardo DiCaprio dans Le Loup de Wall Street

Meilleur acteur dans un second rôle :
Jared Leto dans Dallas Buyers Club

Meilleure actrice dans un second rôle :
Jennifer Lawrence dans American Bluff

Meilleur réalisateur :

Alfonso Cuarón pour Gravity

Meilleur scénario :
Spike Jonze pour Her

Meilleure musique :
Alex Ebert pour All Is Lost

Meilleure chanson :
“Ordinary Love” – Mandela : Un long chemin vers la liberté

Meilleur film d’animation :
La Reine des neiges

Meilleur film en langue étrangère :
La Grande Bellezza de Paolo Sorrentino

Partager cet article
Repost0
27 février 2013 3 27 /02 /février /2013 22:19

Avec deux jours de retard (j'étais à l'hôpital pour un vilain kyste dentaire !!), je vous donne donc le palmarès des Oscars 2013 qui a donc vu Argo (film), Lincoln (meilleur acteur) , L'odyssée de Pi(réalisateur) et Jennifer Lawrence(actrice) s'emparer des plus beaux Oscars. L'excellent Christoph Waltz obtient celui du second rôle pour Django Unchained !

 

Par contre, rayon foutage de gueule, voir Amour encore une fois récompensé ou L'odyssée de Pi obtenir l'Oscar des effets visuels devant Prometheus ou Le hobbit montrent que l'académie a du caca dans les yeux !! Et je ne parle même pas de l'absence totale de The Dark Knight Rises !! il est vrai que Christopher Nolan a osé faire un film néo-conservateur ! Et la gauche hollywoodienne n'aime pas du tout cela !

 

Cela étant dit, ce palmarès est nettement plus réjouissant que nos tristes césars !!

 

Oscar du meilleur film

Argo
Django Unchained
L’Odyssée de Pi
Lincoln
Zero Dark Thirty
Les Misérables
Happiness Therapy
Les Bêtes du Sud sauvage
Amour

Oscar du meilleur réalisateur

Ang Lee, L’Odyssée de Pi
Steven Spielberg, Lincoln
David O. Russell, Happiness Therapy
Michael Haneke, Amour
Benh Zeitlin, Les Bêtes du Sud sauvage

Oscar du meilleur acteur

Daniel Day-Lewis, Lincoln
Joaquin Phoenix, The Master
Denzel Washington, Flight
Bradley Cooper, Happiness Therapy
Hugh Jackman, Les Misérables

Oscar de la meilleure actrice

Jessica Chastain, Zero Dark Thirty
Naomi Watts, The Impossible
Jennifer Lawrence, Happiness Therapy
Emmanuelle Riva, Amour
Quvenzhané Wallis, Les Bêtes du Sud sauvage

Oscar du meilleur acteur dans un second rôle

Alan Arkin, Argo
Philip Seymour Hoffman, The Master
Tommy Lee Jones, Lincoln
Christoph Waltz, Django Unchained
Robert De Niro, Happiness Therapy

Oscar de la meilleure actrice dans un seconde rôle

Amy Adams, The Master
Sally Field, Lincoln
Anne Hathaway, Les Misérables
Helen Hunt, The Sessions
Jacki Weaver, Happiness Therapy

Oscar du meilleur scenario adpaté

Argo, Chris Terrio
Les Bêtes du Sud sauvage, Lucy Alibar et Benh Zeitlin
Lincoln, Tony Kushner
Happiness Therapy, David O. Russell
L’Odyssée de Pi, David Magee

Oscar du meilleur scenario original

Zero Dark Thirty, Mark Boal
Flight, John Gatins
Django Unchained, Quentin Tarantino
Amour, Michael Haneke
Moonrise Kingdom, Wes Anderson et Roman Coppola

Oscar du meilleur film d’animation

Rebelle (Brave)
Frankenweenie
Les Mondes de Ralph
Les Pirates ! Bons à rien, Mauvais en tout
L’étrange pouvoir de Norman

Oscar du meilleur film étranger

Amour
Royal Affair
Kon Tiki
No
Rebelle

Oscar de la meilleure photographie

Anna Karenine
Django Unchained
L’Odyssée de Pi
Lincoln
Skyfall

Oscar de la meilleure direction artistique

Anna Karenine
Le Hobbit : un voyage inattendu
Les Misérables
L’Odyssée de Pi
Lincoln

Oscar des meilleurs costumes

Anna Karenine
Les Misérables
Lincoln
Blanche Neige
Blanche Neige et le Chasseur

Oscar de la meilleure musique

Anna Karenine
L’Odyssée de Pi
Argo
Lincoln
Skyfall

Oscar du meilleur montage

Argo
L’Odyssée de Pi
Lincoln
Happiness Therapy
Zero Dark Thirty

Oscar du meilleur maquillage

Hitchcock
Le Hobbit : un voyage inattendu
Les Misérables

Oscar de la meilleure chanson

« Before My Time » de Chasing Ice
« Everybody Needs A Best Friend » de Ted
« Pi’s Lullaby » de L’Odyssée de Pi
« Skyfall » de Skyfall
« Suddenly » de Les Misérables

Oscar du meilleur montage sonore

Argo
Django Unchained
L’Odyssée de Pi
Skyfall
Zero Dark Thirty

Oscar du meilleur mixage sonore

Argo
Les Misérables
L’Odyssée de Pi
Lincoln
Skyfall

Oscar des meilleurs effets spéciaux

Le Hobbit : un voyage inattendu
The Avengers
L’Odyssée de Pi
Prometheus
Blanche Neige et le Chasseur

Oscar du meilleur documentaire

5 caméras brisées
The Gatekeepers
How to survive a plague
The Invisible War
Sugar Man

Oscar du meilleur court métrage

Asad
Buzkashi Boys
Curfew
Death of a Shadow
Henry

Oscar du meilleur court-métrage documentaire

Inocente
Kings Point
Mondays at Racine
Open Heart
Redemption

Oscar du meilleur court métrage d’aniamtion

Adam and Dog
Fresh Guacamole
Head over Heels
Maggie Simpson in « The Longest Daycare »
Paperman

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : Salla Obscursium Invocat
  • : BO US, BO France, BO Mondial, chroniques ciné, Chroniques DVD..... Toujours sans concessions et politiquement incorrect !!
  • Contact

  • Dave
  • Enseignant, fan de cinéma et de métal, chanteur dans différents groupe de métal, collectionneur de tout ce qui touche à Star Wars... what else ?
  • Enseignant, fan de cinéma et de métal, chanteur dans différents groupe de métal, collectionneur de tout ce qui touche à Star Wars... what else ?

La côte

***** Chef d'oeuvre !!

**** Très bon, allez y vite !!

*** 1/2 * Entre le bon et très bon, quoi...

*** Un bon film

** Moyen, attendez la vidéo

* Comment ai-je pu aller voir ça ??

L'affiche du moment