Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 janvier 2021 6 23 /01 /janvier /2021 20:24
A propos de Lupin (Netflix)

Après un visionnaire éclaire (3 soirées) des cinq épisodes de Lupin, je me permets donc quelques réflexions sur cette excellente série.

 

Excellente car Lupin, malgré quelques (très) grosses invraisemblances, notamment dans le 2e épisode qui se passe en partie dans une prison, déroule une excellente histoire, naviguant entre passé et présent, prenant le temps de développer ses personnages - même si certains ne sont pas exempts de clichés - et allant au delà du simple divertissement vite vu vite oublié.

 

Lupin, c'est Omar Sy dans le rôle d'Assanne, une figure quelque peu trouble qui a vu son père  mourir en prison après avoir été accusé d'avoir volé un collier à son patron. Le premier épisode le voit mettre en place une machination pour dérober le collier au Louvre. Avec un esprit bon enfant, quelques retours ans le passé récent pour montrer comment Assam s'y est pris pour rouler tout le monde dans la famille, les 45 minutes passent très très vite et , forcément on veut savoir la suite, d'autant plus que, au delà du vol, le scénario met en place les futurs enjeux de la série.

 

Ce premier épisode évoque souvent le film Insaisissable voire Ocean's Eleven. Et quand on sait que Louis Leterrier l'a réalisé, on comprend mieux la façon dont il est mis en scène. En fait, Leterrier (qui a déjà travaillé pour Netflix avec Dark Crystal) est donc en terrain connu puisque c'est lui qui avait fait de Insaisissable un succès.

 

Puis à partir du 2e épisode, on commence à s'éloigner de ce côté "manipulateur", même s'il restera présent également dans l'épisode suivant. En fait, ce qui fait l'intérêt de Lupin, c'est  certes le parallèle avec le héros de Maurice Leblanc - parfois un peu trop marqué d'ailleurs - mais  au final, c'est le combat d'Assane Diop , qui peut évoquer celui de Monté Cristo, qui prend rapidement le dessus, d'autant plus que tout n'est pas si manichéen, comme le montre le personnage du flic.

 

Dans un premier temps, on voit en lui un salaud qui va envoyer Assane dans un foyer après la mort de son père, mais le 3e épisode va montrer une autre facette.

 

Evidemment, Omar Sy se taille la part du Lyon dans cette série et il vampirise quelque peu le casting - excellent au demeurant et souvent incarné par des acteurs peu connus, ce qui permet une réelle identification - mais ce n'est qu'un point de détail. Car on peut être agacé par ses prises de paroles politiques, on ne peut nier que c'est un sacré bon acteur et il le prouve une fois de plus.

 

Par contre, on peut s'étonner de certaines facilités scénaristiques et d'une police à peine moins ridicule que dans un épisode de Taxi. On peut aussi être déçu que, finalement, l'ombre d'Arsène Lupin ne soit pas si présente au fil des épisodes, comme si les scénaristes n'avaient pas souhaité aller au bout de cette démarche, mais là aussi, les qualités l'emportent largement sur ces quelques défauts. 

 

S'achevant sur un double cliffhanger haletant , qui donne envie de voir tout de suite le 6e épisode - qui n'arrivera que dans quelques mois - Lupin est une vraie bonne série tricolore. Son immense succès est totalement mérité et on espère que la 2e partie sera tout aussi réussie ! 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Aline Jouet 27/01/2021 12:28

Merci pour cet article. Vous étes bienvenu sur mon jeu.

Présentation

  • : Salla Obscursium Invocat
  • : BO US, BO France, BO Mondial, chroniques ciné, Chroniques DVD..... Toujours sans concessions et politiquement incorrect !!
  • Contact

  • Dave
  • Enseignant, fan de cinéma et de métal, chanteur dans différents groupe de métal, collectionneur de tout ce qui touche à Star Wars... what else ?
  • Enseignant, fan de cinéma et de métal, chanteur dans différents groupe de métal, collectionneur de tout ce qui touche à Star Wars... what else ?

La côte

***** Chef d'oeuvre !!

**** Très bon, allez y vite !!

*** 1/2 * Entre le bon et très bon, quoi...

*** Un bon film

** Moyen, attendez la vidéo

* Comment ai-je pu aller voir ça ??

L'affiche du moment