Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 juillet 2017 7 02 /07 /juillet /2017 11:17
Première Spécial 40 ans Star Wars : bof bof bof !!

Fan absolu de l'univers Star Wars depuis la sortie du premier film (cela vous donnera une petite indication de mon âge), j'avoue me jeter sans vraiment réfléchir sur tout ce qui concerne la saga : jouets, bouquins, puzzles, figurines, legos et magazines.

 

J'ai donc acheté le Première spécial 40 ans de Star Wars et le moins qu'on puisse dire est qu'en fait, sous couvert de rendre hommage à ce pan immense du cinéma, on a droit aux pires clichés journalistiques sur Lucas et son oeuvre.

 

J'ai déjà fait quelques articles sur ce sujet ! Il y a, depuis 1983, une sorte de cahier des charges à respecter quand on veut faire un papier, gros ou petit, sur Star Wars. Très peu de journalistes osent sortir de ce sentier battu, sans doute par peur de voir apparaitre un contrat sur leur tête.

 

Je rappelle ces commandements :

- Le meilleur film de la trilogie originale est L'empire Contre attaque.

-En 1983, le monde entier a été déçu par Le retour du Jedi que Richard Marquand n'a réalisé qu'avec une arme sur la tempe, arme tenue par Lucas.

-Les éditions spéciales de 1997 n'auraient jamais du exister, Lucas aurait du laisser les épisodes IV,V,VI en l'état sans modifier les effets visuels.

- La prélogie est inutile, nulle, mal jouée, mal filmée, mal écrite. Seules la course de Pod et le duel Anakin/Obi Wan la sauvent un petit peu.

- Lucas n'a réalisé qu'un bon film dans sa carrière (pour certains, ce n'est même pas un Star Wars).

- L'abus de digital nuit gravement à la santé.

- JJ Abrams a redonné Star Wars aux fans, chose que Lucas leur avait ôté. 

 

Première spéciale 40 Ans de Star Wars reprend scrupuleusement tous ces clichés. Et ajoute même deux-trois trucs tout aussi foireux ! Ainsi, s'il y a des Ewoks dans Le retour du Jedi, c'est parce que Lucas était déçu des résultats commerciaux de L'Empire contre attaque. Rappelons que le succès de Star Wars fut tellement énorme qu'il était impossible de le surpasser. D'ailleurs personne ne l'a fait depuis.

 

Pour le reste on a déjà tout démonté. Oui, Episode V est le meilleur de la trilogie, mais la conclusion du VI couronne les 6 films.

 

Si Le retour du Jedi fit soi-disant pleurer autant de fans, pourquoi eut-il bien plus de succès que l'Empire ? De même, avec le temps, il a été sacrément ré-évaluée, y compris par ceux qui l'avaient descendu en 83.

 

Une oeuvre appartient à son créateur, pas au public. Lucas a toujours dit que certains détails de la trilogie originelle le gênaient. Le fait de les améliorer lui permettait de remédier à cela, mais aussi, et cela Première oublie de le dire, de financer sans l'aide de la Fox, les épisodes I,II,II.

 

La prélogie a de cela d'utile qu'elle remet en perspective les épisodes IV,V,VI. C'est bel et bien Anakin le héros, Luke devenant finalement celui qui le ramènera vers la lumière. D'ailleurs, on voit bien que dans Le réveil de la force, l'héritage du père et du fils sont toujours au centre de l'intrigue. Quand au fait que deux scènes sauveraient 7 heures (et non pas 9 comme le dit le magazine), il suffit d'ajouter le début de la guerre des Clones, le massacre des Jedi, La bataille de Naboo, la course poursuite sur Coruscant, le sauvetage du chancelier, le combat dans l'arène, l'affrontement entre Yoda et l'Empereur la poursuite entre Jango et Obi-Wan dans le champ d'astéroïde de Géonosis... Ajoutons y les joutes verbales au sénat galactique des 3 épisodes ainsi que la scène la plus troublante de la prélogie, celle où Anakin et Padmé perdus dans leur pensée, l'un au temple, l'autre dans son appartement comprennent que leur monde va s'écrouler.

 

Pas mal pour 3 films où il n'y a rien à sauver.

 

Quand à l'abus de digital, on en a déjà parlé ici. Il y a plus de maquettes dans La menace fantôme que dans toute la première trilogie. Et contrairement à ce qu'a voulu faire croire Abrams , Le réveil de la force utilise énormément de plans "tout numérique" !

 

Bref, si vous avez 5,90 euros à perdre et que vous ne connaissez absolument rien à Star Wars, n'hésitez pas.

 

Sinon, gardez votre argent pour autre chose.

Repost 0
6 février 2017 1 06 /02 /février /2017 07:14

Faisant ce blog depuis des années, en bénévole, je m'efforce de vérifier mes informations ou d'éviter d'écrire des bêtises. Bien entendu, je peux me tromper ou laisser passer une erreur (parfois même dans mon tableau d'entrées), personne n'est parfait.

 

Par contre, quand je vois des erreurs grossières passer dans des magazines professionnelles, relus par des correcteurs payés pour cela (ou supposés relus), je tique un peu plus.

 

Ainsi, le dernier numéro de Studio-Live interviewe Dany Boon à propos de son dernier film Raid Dingue. Et sur la page, on trouve un petit encart avec la filmographie de l'acteur-réalisateur. Problème, il manque La maison du bonheur, le tout premier film qu'il a réalisé, 2 ans avant le carton des Ch'tis. Alors, certes, le film est moins connu et n'a pas connu le succès des autres, mais un simple petit tour sur un site comme CBO aurait permis d'éviter l'erreur.

 

Ce petit exemple est le reflet de quelque chose qui me hérisse le poil : le manque de professionnalisme ! Passons sur les jugements à l'emporte pièce comme cette "lettre ouverte" d'un journaliste à Scorcesse où, du haut de son jugement infaillible, il dézingue la moitié de la filmographie de l'auteur de Racing Bull. Après tout, on est dans le subjectif et tout le monde peut penser que Hugo Cabret ou A tombeau ouvert sont de mauvais films.

 

Mais se planter sur des dates de sorties ou s'emmêler dans des chiffres - X-Men Apocalypse est un échec commercial selon Studio-Ciné live , mais ne s'appuie que sur les chiffres US. Si le film n'a rapporté que 155 millions pour un budget de 178, il en rapporte 543 dans le monde entier, soit la 2e recette de la série après Days of Futur Past - , cela fait amateur.

 

Je sais que certains d'entre vous n'aiment pas que je critique la presse. Mais il faut bien, de temps en temps, rappeler certaines choses. Un journaliste se doit de faire le maximum pour ne pas se tromper. Et cela passe par une bonne relecture de ses sources, même si je me doute bien que le temps doit leur manquer.

 

Repost 0
30 janvier 2017 1 30 /01 /janvier /2017 18:49
La (très bonne) nouvelle formule de Première

J'ai souvent critiqué le magazine Première, et ce avant même que ce site existe, quand SOI n'était qu'un fanzine papier pour ne pas saluer leur nouvelle formule.

 

Comme beaucoup, j'ai acheté le numéro de décembre afin de voir si le magazine avait su se renouveler. 

 

Bien entendu, le ton ne change pas (trop) et je déplore encore un peu trop d'approximations ou de raccourcis, sans compter une espèce de snobisme irritant. Mais après tout, Première n'est pas L'écran Fantastique ou SFX ou Mad Movies.

 

Sur la forme, cette nouvelle formule est vraiment agréable, la typographie rend les articles vraiment bien lisibles, la mise en page est aérée, les photos bien mises en valeur. On sent qu'un gros travail de fond a été fait pour justement offrir un mag à la fois moderne et prompt à ravir y compris les anciens lecteurs (mon premier Première acheté date de 1980).

 

Sur le fond, on peut dire aussi qu'il faut du temps pour arriver au bout de toutes les pages. Autant il fut un moment (dans les années 2000) où je survolais le magazine à la médiathèque de Nancy, autant là, j'ai pu le bouquiner tranquillement, glanant pas mal d'informations. Le temps pour le lire en entier n'atteint évidemment pas celui de L'écran fantastique (la densité de ce mag reste phénoménale) , mais il faut plusieurs bonnes heures pour tout décortiquer.

 

Qui plus est ce numéro spécial 40 ans regorgeait de souvenirs, d'interviews passionnantes (celle de Kassovitz est d'anthologie) et traitait quasiment tout le cinéma.

 

Alors, oui, cette nouvelle formule est réussie ! Et le dernier numéro, avec La La Land (qui d'autre ?) en couverture que j'ai commencé à lire semble tenir les promesses !!

 

On repart pour 40 ans ?

Repost 0
5 mai 2015 2 05 /05 /mai /2015 06:28
La force s'affiche sur Vanity fair !

Le célèbre magazine Vanity Fair vient de faire sa première couverture sur L'éveil de la Force, 6 mois avant sa sortie !! Elle mêle anciens et nouveaux héros et se titre The Empire Reboots !!

 

Avec l'arrivée de nouveaux comics , en France et aux USA, ainsi que des magazines entièrement dédiés à Star Wars, comme Star Wars Insider (j'y reviendrai), il est clair que l'offensive est tout azimuth. Lucasfilm était déjà très doué pour cela, mais allié à la puissance marketing et financière de Disney, on va sans doute assister à un rouleau compresseur digne des plus grandes heures de Palpatine !!

 

Repost 0
23 août 2014 6 23 /08 /août /2014 21:25

Vous ne savez sans doute pas, mais avant de vivre sa vie sur le Web (à partir de 2000), Salla Obscursium Invocat fut un fanzine papier qui compta 2 numéros.

 

Deux seulement, car je mettais tellement de temps à l'écrire que, entre sa conception et la sortie d'un numéro, il s'écoulait environ une année.

 

Le premier numéro était consacré à James Cameron, le deuxième tournait autour de Last Action Hero avec une analyse scène par scène du film. Ils furent vendus par correspondance et dans la boutique Movies 2000 à Paris.

 

J'ai récemment retrouvé 5 numéros du numéro 1. Le 2, hélas, semble perdu à jamais. Sauf si je remets la main sur les fichiers (qui doivent trainer sur des disquettes).

 

Si certains d'entre vous sont intéressé par ce numéro 1 (daté donc du premier trimestre 96), mettez moi votre mail en commentaire. A part le port, je ne demanderais rien d'autre.

 

Attention, il n'y en a que 4. J'en garde quand même un pour moi. Mais au pire, je pourrais refaire des photocopies...

 

 

Salla Obscursium Invocat, version papier !
Repost 0
25 octobre 2009 7 25 /10 /octobre /2009 18:08
Décidément, l'approche de la sortie d'Avatar décuple les bonnes volontés et c'est avec joie que j'ai pu lire dans le dernier SFX une interview de Jon Landau par David Fakrikian !!

Hé oui, le David Fakrikian de DVDVision, celui qui dans les années 90 alignait des articles insensés sur James Cameron (son fameux Light, Cameron, Action lors de la sortie de True Lies) et fut l'un des premiers journalistes à faire découvrir le Laserdisc à de nombreux lecteurs éberlués (dont votre serviteur !).

6 pages donc , en complément du copieux dossier consacré à la génèse d'Avatar. Décidément, c'est Noël avant l'heure !!
Repost 0
Published by David Martin - dans Revues Cinéma
commenter cet article
20 juillet 2007 5 20 /07 /juillet /2007 18:07
sfx-copie-1.jpgNouvelle rubrique qui n'existait pas sur l'ancien site : une revue des meilleures revues cinéma. Et je  suis exigeant. Ce n'est pas moi qui irait acheter du Première ou du Cinélive !!

Première  chronique : le dernier SFX, un magazine dont je suis fier de posséder  TOUS les numéros et dont le dernier en date, le 128, est un modèle du genre.

SFX revient de loin. Le mag créé par Alain Bielik et auquel collabora  David Fakrikian,  avait perdu de sa superbe  durant les années 2001-2005. Mais depuis un an et demi, c'est la renaissance. De nouveau accès sur les purs effets visuels (exit les articles peoples et les interviews de star), sur les maquillages et sur les décors, SFX est redevenu LE magazine à acheter en priorité.

Seul regret : la rubrique DVD est moins incisive que par le passé. Mais qu'importe,  pour le reste y a rien à jeter.

Ce numéro 128 propose donc :

12 pages sur Die Hard 4 (les cascades, la génèse, les interviews de  Wiseman, Tatopoulos et Raffaeli) : on plonge franchement  dans le film et on  y apprend que les incroyables cascades voitures contre helicoptère ont eu lieu en "vrai" !! Avec une superbe double-page de la dite scène.

8 pages sur Transformers à travers une interview des scénaristes. Le nouveau choc de Michael Bay fera sans doute l'objet d'un  dossier encore plus approfondi  à la rentrée.

10 pages sur les  effets visuels de Pirates des Caraïbes 3, pages complétant le dossier du  n°127 , plus axées sur le développement. Là aussi, images impressionnantes et inédites dont la progression du maquillage de Bill le Bottier.

Shrek 3 a droit a 4 pages mais  elles sont axées sur les frenchies qui ont bossé sur le film. Un cocorico s'imposait donc et ces techniciens expliquent très bien leur travail sur la lumière et les effets visuels du film.

Fin du dossier Spider-Man 3  et des effets visuels très particuliers de l'Homme Sable : 4 pages très bien écrites (une des gages de qualité du magazine : sa très grande qualité d'écriture. On est loin du langage djeunes à la Mad Movies)

4 pages sur les maquillages  de Sunshine, le film de Danny Boyle:  au programme, grand brûlé et photos bien peu ragoutantes. Et la frustration du maquilleur qui a bossé des mois sur le film pour un résultat quasi subliminal au montage final.

Côté inédit, c'est Flyboy qui s'y colle avec 2 pages sur les scènes de voltiges du film.

Les pages techniques sont toujours  de qualité : 4 pages sur la création d'un maquillage de pirates et 4 pages sur le compositing en  numérique (l'art de mélanger  les images  dans des logiciels informatiques).

En clair, oubliez les mags bourrés de pubs et achetez donc  SFX, le seul, le vrai !!
Repost 0
Published by David Martin - dans Revues Cinéma
commenter cet article

Présentation

  • : Salla Obscursium Invocat
  • Salla Obscursium Invocat
  • : BO US, BO France, BO Mondial, chroniques ciné, Chroniques DVD..... Toujours sans concessions et politiquement incorrect !!
  • Contact

  • Dave
  • Enseignant, fan de cinéma et de métal, chanteur dans différents groupe de métal, collectionneur de tout ce qui touche à Star Wars... what else ?
  • Enseignant, fan de cinéma et de métal, chanteur dans différents groupe de métal, collectionneur de tout ce qui touche à Star Wars... what else ?

La côte

***** Chef d'oeuvre !!

**** Très bon, allez y vite !!

*** 1/2 * Entre le bon et très bon, quoi...

*** Un bon film

** Moyen, attendez la vidéo

* Comment ai-je pu aller voir ça ??

L'affiche du moment

Rogue One